Divorce par consentement mutuel, prud’hommes, TAGE MAGE

Qu’est ce que Bio-Ict Convergence ?

La Bio-Ict convergence, convergence Bio-TIC en français, représente une nouvelle perspective de recherche et de développement qui exploite la compréhension du traitement de l’information dans les systèmes biologiques et vice versa.

Cette approche bidirectionnelle se concrétise comme suit :

– De la biologie vers les TIC
L’utilisation de l’appréhension et de la connaissance des phénomènes biologiques comme source d’inspiration dans la conception et le développement des systèmes d’ingénierie.

– Des TIC vers la biologie
L’exploitation des modèles, des techniques et des outils conçus dans le domaine informatique pour répondre à des besoins et des interrogations d’ordre biologique.

La Bio-Ict convergence crée un lien entre la biologie et l’informatique visant à combler le forcé qui séparait autrefois ces deux domaines distincts.

Qu’est ce que le divorce par consentement mutuel ?

Instauré en France par la loi du 11 juillet 1975, le divorce par consentement mutuel est une forme de divorce qui nécessite l’accord des deux époux sur la volonté de mettre fin à leur mariage ainsi que leur entente sur les conditions et les conséquences de cette rupture. C’est l’une des quatre formes juridiques du divorce qui existent en France.

Le divorce par consentement mutuel est initié par une convention signée entre les deux époux visant à détailler tous les effets juridiques du divorce : partage du patrimoine et répartition des biens, garde des enfants, pensions alimentaires et autres compensations. Un même avocat, ou un avocat différent pour chacun des deux époux, joue le rôle de conseiller tout au long de cette procédure.
Une fois la requête de divorce déposée au tribunal de grande instance, les époux sont convoqués et entendus par le juge aux affaires familiales, dans un premier temps chacun de son côté et par la suite ensemble. Suite à quoi, le juge décide d’homologuer la convention du divorce ou de la refuser en ajournant sa décision jusqu’à ce qu’une nouvelle convention lui soit présentée. L’homologation de la convention est bien plus longue si dans le cadre du mariage il existe sur un des deux époux une tutelle http://www.misesoustutelle.com et une curatelle http://www.misesouscuratelle.com.

Le divorce par consentement mutuel est une forme simple et pratique de mettre fin à un mariage par commun accord des parties impliquées tout en minimisant l’ampleur et les conséquences du divorce. L’aide d’un avocat en droit de la famille est bien utile ainsi un avocat Montpellier http://www.jurifiable.com/avocats/avocat-montpellier et un avocat Strasbourg http://www.jurifiable.com/avocats/avocat-strasbourg peut être intéressant !

Qu’est ce que les conseils des prud’hommes ?

Le conseil des prud’hommes en France est une institution juridique chargée de régler les litiges et conflits survenant entre employés et employeurs dans le cadre des contrats de travail en vigueur. Il peut être saisi pour trancher dans des affaires de licenciement, discrimination, salaires et formations, congés et préavis, harcèlement, … etc. Sa saisine est établie selon une procédure gratuite et normalisée.

Le conseil des prud’hommes est un organisme paritaire, c’est-à-dire constitué d’un nombre égal de représentants des salariées et des employés. Ses membres, les conseillers prud’hommes, sont des juges non professionnels élus pour exercer leurs fonctions pour un mandant de cinq ans renouvelable.
Selon la loi, un conseil des prud’hommes doit en principe exister dans le ressort de chaque tribunal de grande instance.

Qu’est ce que le TAGE MAGE ?

Le TAGE MAGE http://www.tagemajor.com , test d’aptitude aux études de gestion et au management des entreprises, est un test d’aptitude utilisé afin de sélectionner les étudiants candidats aux études de gestion et de management. Il est destiné aux étudiants de niveau BAC+3 minimum et est exigé dans les dossiers de présélection de grandes universités et écoles de commerce du monde francophone.

Le TAGE MAGE est présenté sous forme d’un questionnaire à choix multiples comportant 90 questions divisées en 3 catégories et 6 sous-épreuves complémentaires. Ces sous-preuves sont: compréhension des textes, calcul, raisonnement et argumentation, conditions minimales, expression et logique. Elles ont pour but de juger les capacités et aptitudes des candidats dans le raisonnement logique, la résolution des problèmes, les mathématiques et la linguistique.

Le test est organisé par la Fnege (Fondation Nationale pour l’Enseignement de la Gestion des Entreprises) ou directement par les établissements concernés. Il a lieu deux fois par an et sa durée globale est de 2h30.
Le système de notation de cet examen se présente sous forme de score allant de -150 jusqu’à +600 points divisés sur les différentes sous-épreuves. L’appréciation de ce score relève, dans une large mesure, de l’autorité de l’établissement utilisateur du TAGE MAGE.

Article proposé par Jurifiable